Comparatif et guide pour choisir son appareil auditif

Les aides auditives sont de plus en plus perfectionnées malgré le fait qu’elles sont trop peu utilisés. Effectivement, des innovations sur ces appareils auditifs ne cessent de se produire. Le système consiste à mettre un micro captant le son de l’extérieur pour le rendre plus compréhensible pour les malentendants. Le nombre de personnes touchées par la perte d’audition ne cesse d’augmenter en France. Les appareils auditifs se diffèrent notamment au niveau des degrés de surdité pour lesquels ils sont efficaces. D’ailleurs, tous les malentendants ont un large choix entre les divers modèles et types d’appareils auditifs pour remédier à leur handicap.

Nombreuses sont les personnes confondant le sens de prothèses et d’aides auditives, et elles ne savent pas de quoi elles ont besoin.

La perte d’audition

L’Hexagone compte plus de 5 millions de malentendants. D’ailleurs, la majorité de ses malentendants ne prêtent qu’une oreille discrète pour faire face à leur souci d’audition. La France compte également un grand nombre pour malentendants restant sourds malgré l’évolution et la progression en matière de correction. Par ailleurs, plus de 2 millions touchés ont moins de 55 ans. La plupart des Français ne font jamais évaluer leur audition, plus précisément la moitié, une des raisons de l’augmentation des personnes concernées.

Plusieurs facteurs peuvent causer une perte considérable de l’audition. En effet, plus de 2 millions de personnes sont exposées à des niveaux de bruit dangereux durant leurs heures de travail. Toutefois, nombreux sont ceux qui naissent sourds, plus de 200 enfants naissent sourds chaque année. La plupart des Français ne font des consultations qu’après des pressions de la part de leur proche. Les acouphènes figurent également dans les problèmes d’audition fréquente. Plus de 2 500 000 personnes de tout âge entendent un bourdonnement et un sifflement dans les oreilles. L’environnement est en partie une des grandes raisons pouvant causer des soucis d’audition. Par ailleurs, plus de 7 millions de Français habitent dans des zones de bruit excessif notamment les abords d’aéroports ou d’autoroute.

La sécurité sociale rembourse une somme de 130 euros pour une prothèse auditive coûtant en moyenne 4 225 euros pour les deux oreilles. Les statisticiens prévoient plus de 4000 surdités professionnelles par an pour les années à venir. Les dangers de la musique amplifiée restent un des paramètres les plus redoutés en matière d’audition. De plus, les jeunes n’acceptent pas de vieillir (ou plus précisément, il n’y prête pas attention), raison pour laquelle ils ne se soucient pas de la santé de leur audition. Ainsi, les jeunes ne peuvent pas prévenir les soucis d’audition, car ils ne font quasiment pas de contrôle d’audition.

Quand s’équiper ? Quels sont les signes ?

Plus de la moitié des personnes ayant perdu partiellement ou entièrement leur audition n’ont pas détecté leurs soucis avant plusieurs années. Par définition, la perte d’audition s’exprime par une grande difficulté à entendre ou à comprendre les sons et la parole. Ainsi, afin d’éviter ce genre de problème, tous les concernés devront se pencher sur des signes, une manière de prévenir les problèmes d’audition.

aide auditive discrète

Effectivement, voici quelques signes pouvant alerter une possible perte d’audition. Les malentendants ont souvent l’impression de ne pas comprendre tous les mots d’une conversation, notamment les mots arrivent aux oreilles de manière assourdie. Les personnes atteintes d’une éventuelle perte d’audition n’entendent, mais ne comprends pas. Elles ne comprennent pas les dialogues dans les films au cas où il y a de la musique. Les concernés ont l’impression que tous ses interlocuteurs n’articulent pas et font souvent répéter les conversations.

D’ailleurs, si la personne concernée commence à parler fort, il faudra penser à faire une consultation auditive pour s’assurer que rien ne se trame. À chaque fois, les personnes concernées augmentent le volume de la radio ou de la télévision pour entendre ces appareils. Les patients potentiellement touchés par la perte d’audition sont vite fatigués quand ils se trouvent dans un milieu bruyant. Il se peut que les personnes concernées n’entendent plus le tic-tac de la montre.

Les décibels des bruits courants

Bruit courantNiveau sonore en décibels (dB)Niveau de danger
Fusée180 dBDouloureux
Avion à réaction au décollage140 dB
Voiture de course120 dBDangereux
Discothèque110 dB
Marteau piqueur110 dB
Cri ou aboiement90 dBEnvironnement "normal"
Salle de classe70 dB
Voiture sur route60 dB
Restaurant tranquille50 dB
Conversation40 dB
Logement tranquille30 dBCalme
Studio d'enregistrement20 dB
Chuchotement20 dB
Laboratoire d'acoustique10 dBTrès calme

Les degrés de surdité

L’audiogramme tonal est un appareil permettant aux concernés de mesurer les seuils de surdité. Effectivement, il existe plusieurs degrés de surdité pour les personnes malentendantes.

La déficience auditive légère est une perte tonale moyenne, notamment comprise entre 21 et 40 dB. Dans ce cas, la parole reste claire avec une voix normale. Cependant, elle ne peut être bien perçue dans le cas où la voix est basse ou lointaine. D’ailleurs, pour cette déficience, la majorité des bruits familiers sont perçus par les malentendants.

La déficience auditive moyenne, elle, est une perte tonale délimitée entre 41 et 70 dB. La parole restera claire si la voix est élevée. Dans cette situation, les malentendants comprendront mieux leurs interlocuteurs en regardant ses mouvements labiaux.

La déficience auditive sévère est une perte tonale évaluée entre 71 et 90 dB durant laquelle la personne n’entend plus son interlocuteur sauf s’il se place près de l’oreille et hurle au malentendant. Une déficience profonde empêche les malades d’entendre la parole. Les bruits graves et très puissants sont perçus, mais sont rarement identifiés par les malentendants.

Le dernier degré est la déficience totale ou la cyphose. Dans ce cas, le malentendant n’entendra rien vu que c’est une perte moyenne de plus de 90 dB.

Degré de surditéCombien de décibels sont perdusAppareillage conseillé
Audition normale- de 20 dBAucun, ou aide auditive (apportant jusqu'à 5dB (environ 30€), ou jusqu'à 20dB (environ 200€))
Déficience auditive légère21 à 40 dBAide auditive (à partir de 198€, voir comparatif à droite)
Déficience auditive moyenne41 à 70 dBAide auditive (à partir de 198€, voir comparatif à droite) ou prothèse auditive (plus forte). Consultez un ORL.
Déficience auditive sévère71 à 90 dBProthèse auditive. Consultez un ORL.
Déficience auditive profonde+ de 90 dBConsultez un ORL.

Les différents types d’appareils auditifs

Il existe trois grandes familles d’appareils auditifs pouvant aider les malentendants dans la perception sonore. L’appareil auditif est généralement composé d’un microphone, d’un écouteur, d’un processeur ainsi que d’une batterie ou d’une pile. Les grandes familles d’appareils se diffèrent notamment avec leur fonctionnalité et les paramétrages de l’appareil.

Les contours d’oreilles

Ce modèle est le plus prisé par les malentendants. Il propose un grand nombre d’avantages pour les personnes toucher les problèmes d’audition. Les contours d’oreilles disposent d’un système permettant d’accéder à de différentes puissances. Ils s’adaptent à tous les niveaux de perte auditive. D’ailleurs, la manipulation est favorisée par leur taille. Les piles peuvent tenir jusqu’à 10 à 15 jours notamment pour une utilisation de 12 heures par jour. L’esthétique est certainement le seul design de ce type d’appareils.

Les intra-auriculaires

Ce type d’appareil est la seconde forme d’aide auditive plus utilisée par les malentendants. Le système consiste à placer une oreillette à l’intérieur de l‘oreille. Les intra-auriculaires sont très discrets et plus faciles à accepter psychologiquement. Ils s’adaptent aux personnes agiles dans leurs gestes recherchant une discrétion et une esthétique dans son appareil auditif. Toutefois, ils ont leur limite, car ils ne sont pas faits pour les malentendants ayant un conduit auditif trop étroit, une surdité trop sévère ou de fortes sécrétions de cérumen. Ils ont besoin d’un entretien soigneux pour être fonctionnels. D’ailleurs, sa manipulation est souvent difficile.

Les appareils à conduction osseuse

Ce genre d’appareil auditif est spécialement conçu pour tous les malentendants souffrant d’une surdité mixte. Il reste également le premier pour les personnes ayant des malformations au niveau de l’oreille. Grâce à ces appareils à conduction osseuse, le son est converti en signal vibratoire se propageant par les os du crâne à l’intérieur de l’oreille. Ces lunettes auditives à conduction ont la forme d’une paire de lunettes et restent très discrètes. La prothèse sera ainsi placée dans les branches, un vibrateur situé dans la crosse sur ces dernières s’appuyant sur l’os mastoïde notamment à l’arrière du pavillon, un système permet la transmission du son.

 Type d'appareil auditifPour quelle surditéAppareil discret ?
Contour d'oreilleClassiqueToutes surditésNon
OpenSurdité légèreNon
Intra auricu-
laire
Oreillette intra conqueSurdité moyenne
Surdité sévère
Moyen
Oreillette intra canal/
conduit
Surdité légère
Surdité moyenne
Oui
Oreillette mini canal/semi profondeToutes surditésOui
Conduc-
tion osseuse
Implant à ancrage osseuxSurdité de transmission ou mixteOui
Lunettes auditivesSurdité de transmission ou mixteNon

Les différences entre les prothèses auditives et les aides auditives

Les prothèses et les aides auditives s’avèrent être des solutions adaptées pour les problèmes d’audition. Toutefois il existe plusieurs différences entre ces deux types de solutions. Les aides auditives restent le plus souvent utilisées par les malentendants. Bien entendu, il gère plus de 80 % des problèmes d’audition légers ou moyens. D’ailleurs, les deux solutions auditives se diffèrent sur le prix. Une aide auditive Optimum proposée par Audioboutik ne coûte que 218 euros. Par contre, une prothèse auditive Motion 700 produite par Siemens coûte plus de 1440 euros. Si vous avez une perte auditive forte, avant de vous lancer dans le port de ces aides ou prothèses auditives, il est hautement recommandé de consulter un ORL ou contacter un audioprothésiste. Si vous avez une perte auditive légère, vous pouvez dès maintenant commander une aide auditive à 218€ (voir ici) pour l’essayer pendant un mois (elle vous sera intégralement remboursée si jamais elle ne vous convenait pas).

Faut-il équiper les deux oreilles ?

faut-il équiper ses deux oreilles ?Ce paramètre dépend surtout du degré de surdité du concerné. Effectivement, pour entendre parfaitement chaque individu a besoin de ses deux oreilles. Ainsi, il est recommandé de porter deux appareils auditifs pour garantir une qualité de son optimale. Toutefois, plusieurs malentendants optent pour un seul appareil pour être plus discret tout en économisant sur les prix des aides auditives.

De toute façon, même si une amélioration de la perception sonore s’améliore, rien ne vaut la qualité d’écoute avec deux appareils. En équipant une oreille et pas l’autre, vous créerez un déséquilibre de l’audition (l’oreille non équipée entendra moins bien que celle qui est équipée). Par ailleurs, le cerveau a besoin des informations de la part des deux oreilles pour traiter correctement le son dans son environnement. Porter deux appareils reste une solution adaptée pour éviter l’augmentation du degré de surdité ou pour prévenir l’aggravation de la perte auditive.

En bref, il est préférable de s’équiper de deux appareils pour assurer une bonne écoute que ce soit de la parole ou des divers sons.